Utilisation de l’energie solaire base sur le modele des plantes


Bagikan artikel ini dengan teman Anda:

Les plantes vertes ont cette particularite d’utiliser directement le rayonnement solaire pour creer leur propre energie. Les technologies connues utilisees sur les panneaux solaires n’arrivent a transformer qu’une tres petite partie des rayonnements percus en energie utilisable, contrairement aux plantes. M. Prof. Dr. Dirk Guldi de la chaire de chimie physique I de l’universite d’Erlangen-Nurnberg a developpe un nouveau dispositif qui remplace les couches de silicium cristallines servant
jusqu’alors a recueillir les rayonnements par des tuyaux a l’echelle du nanometre en carbone. Les mini tuyaux seront munis de particules moleculaires attachees afin de ressembler a des branches microscopiques pourvues de toutes petites feuilles.

Les mini tuyaux de carbone sont faits d’une seule couche d’atomes de carbone enroules en forme d’un long cylindre creux a structure hexagonale. Des groupes de molecules peuvent etre fixes sur la paroi externe a l’aide de crochet moleculaire et d’une chaine de crochets, une sorte de ferrocene, un
complexe d’anneaux de carbone autour d’un atome de fer, ou de porphyrine, une classe moleculaire proche de la chlorophylle chimique. Ces deux sortes d’elements constitutifs disposent d’un excedent tendanciel d’electrons et peuvent facilement lacher un electron.

Lorsque la lumiere touche le mini tuyau, une charge negative animee par les photons se deplace des "feuilles" vers la tige. Avant que le dispositif ne retrouve son etat initial, il reste suffisamment de temps pour detourner les electrons deplaces et les utiliser. Les premieres bases necessaires au
developpement de panneaux solaires construits a l’aide de mini tuyaux de carbone modifie sont ainsi en place.

Kontak:
– Prof. Dr. Dirk M. Guldi, Lehrstuhl fur Physikalische Chemie I,
Friedrich-Alexander-Universitat Erlangen-Nurnberg – tel: +49 91318527340 –
email:
guldi@chemie.uni-erlangen.de
Sources : Sachgebiet fur Offentlichkeit, Friedrich-Alexander-Universitat
Erlangen-Nurnberg, 10/01/2005
Redacteur : Simone Gautier (CCUFB (
bfhz@lrz.tu-muenchen.de))


Umpan balik

Tinggalkan komentar

Alamat email Anda tidak akan dipublikasikan. Bidang yang harus diisi ditandai *