Mauritius ingin mengembangkan energi angin


Bagikan artikel ini dengan teman Anda:

Après l’énergie solaire et celle produite à partir de la bagasse et du charbon, Maurice se tourne vers l’éolienne dans le cadre de sa politique nationale visant à utiliser au maximum les ressources énergétiques renouvelables, a appris la PANA, mercredi de source gouvernementale.

Des discussions sont en cours actuellement à ce sujet entre le « Central Electricity Board » (CEB), fournisseur unique d’électricité dans l’île et la compagnie indienne Suzlon Energy Ltd, dans le but de créer un parc de production d’électricité à partir d’installations éoliennes à Bigara, dans le centre de l’île

Selon un officiel du gouvernement, cette démarche cadre avec la politique nationale favorisant l’exploitation de sources d’énergies renouvelables, vu la hausse constante des coûts des produits pétroliers sur le marché mondial. Elle cadre également avec le protocole d’accord signé entre Maurice et l’Inde dans le but d’encourager l’investissement dans ce domaine.

« Ce parc de production d’électricité va comprendre une vingtaine de turbines éoliennes d’une capacité de production de 25 mégawatts. Mais l’électricité produite dépendra de la vitesse des vents dans la région concernée », a-t-il fait ressortir.

L’énergie éolienne n’est pas nouvelle à Maurice où une éolienne avait été installée à Grand Bassin, dans le sud, en 1987, avec l’aide du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) avant d’être abandonnée après 17 mois d’opération en raison d’un problème d’approvisionnement en pièces de rechange.

L’île Rodrigues, à 350 km au nord-est et dépendante de Maurice, dispose, elle, d’une petite unité de production comprenant trois turbines depuis 2003.

Environ 56% de la production d’électricité dans l’île est assurée par l’huile lourde, 39% par la bagasse et le charbon et 5% par l’eau qui fait tourner les turbines.

sumber


Umpan balik

Tinggalkan komentar

Alamat email Anda tidak akan dipublikasikan. Bidang yang harus diisi ditandai *