Retour Gulir ke bawah berhenti Mode otomatis

Energi fosil: minyak, gas, batu bara, nuklir (fisi dan fusi)Nuklir dan karbon: apa yang rilis di CO2 / kWh? Angka PWC, EdF, ADEME, Stanford ...

Minyak, gas, batubara, nuklir, PWR, EPR, peleburan panas, ITER, pembangkit listrik termal, kogenerasi, trigenerasi. Peakoil, deplesi, ekonomi, teknologi dan strategi geopolitik.
Avatar de l'utilisateur
Christophe
moderator
moderator
Pesan: 47028
prasasti: 10/02/03, 14:06
Lokasi: Planet rumah kaca
x 409
Hubungi:

Re: Nuklir dan karbon: apa yang rilis di CO2 / kWh? Angka PWC, EdF, ADEME, Stanford ...

Pesan non lubahkan Christophe » 19/02/18, 15:25

sicetaitsimple wrote:EDF bukan satu-satunya penghasil di Prancis dan hanya berbicara tentang emisinya, nampaknya saya tidak normal?


EDF tidak lagi mengoperasikan pembangkit listrik termal di Perancis ???

EDF bukan hanya produser di Prancis baik ... menurut wiki yang kita miliki https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lec ... vit%C3%A9s

Tenaga nuklir mendominasi secara global dalam distribusi produksi armada EDF yang terpasang di dunia (angka resmi 2014,):

nuklir: 54%;
hidrolik: 16%;
termal fosil (tidak termasuk gas): 16%;
gabungan siklus gas dan kogenerasi: 9%;
energi terbarukan lainnya: 5%.

Distribusi daya terpasang kelompok, di tingkat dunia, sampai 30 Juni 2015 adalah dari:

Nuklir: 72,9 GW (54%)
hidroelektrik: 21,6 GW (16%)
gas alam: 12,9 GW (10%)
Arang: 10,5 GW (8%)
minyak: 9,9 GW (7%)
angin, solar, dll: 6,7 GW (5%)
total: 134,5 GW

dan distribusi geografis omset 2014 dalam miliaran euro:

Prancis: 39,9 € juta (55%)
Italia: 12,7 € juta (17%)
Inggris: 10,2 € bn (14%)
negara lain: 5,6 € bn (8%)
kegiatan lainnya: 4,5 € bn (6%).
0 x
Apakah forum ini bermanfaat atau disarankan? Bantu dia juga jadi dia bisa terus melakukannya! Artikel, analisis dan unduhan di bagian editorial situs ini, publikasikanlah! Keluar (bagian dari) tabungan Anda dari sistem perbankan, beli kripto-mata uang!

Avatar de l'utilisateur
Christophe
moderator
moderator
Pesan: 47028
prasasti: 10/02/03, 14:06
Lokasi: Planet rumah kaca
x 409
Hubungi:

Re: Nuklir dan karbon: apa yang rilis di CO2 / kWh? Angka PWC, EdF, ADEME, Stanford ...

Pesan non lubahkan Christophe » 19/02/18, 15:27

sicetaitsimple wrote:Tidak, itu bioenergi 9,1TWh, termasuk 7TWh terbarukan (penjelasan terutama yang oleh konvensi, 50% dari produksi insinerator limbah rumah tangga dianggap terbarukan).


Ahhhhh terima kasih, itu aku mengerti! Ini sangat kacau meja mereka ... tidak?
0 x
Apakah forum ini bermanfaat atau disarankan? Bantu dia juga jadi dia bisa terus melakukannya! Artikel, analisis dan unduhan di bagian editorial situs ini, publikasikanlah! Keluar (bagian dari) tabungan Anda dari sistem perbankan, beli kripto-mata uang!
sicetaitsimple
Ahli ekologi
Ahli ekologi
Pesan: 2048
prasasti: 31/10/16, 18:51
Lokasi: Normandia Bawah
x 335

Re: Nuklir dan karbon: apa yang rilis di CO2 / kWh? Angka PWC, EdF, ADEME, Stanford ...

Pesan non lubahkan sicetaitsimple » 19/02/18, 15:29

Christophe menulis:
sicetaitsimple wrote:Tidak, itu bioenergi 9,1TWh, termasuk 7TWh terbarukan (penjelasan terutama yang oleh konvensi, 50% dari produksi insinerator limbah rumah tangga dianggap terbarukan).


Ahhhhh terima kasih, itu aku mengerti! Ini sangat kacau meja mereka ... tidak?


Oui!
0 x
sicetaitsimple
Ahli ekologi
Ahli ekologi
Pesan: 2048
prasasti: 31/10/16, 18:51
Lokasi: Normandia Bawah
x 335

Re: Nuklir dan karbon: apa yang rilis di CO2 / kWh? Angka PWC, EdF, ADEME, Stanford ...

Pesan non lubahkan sicetaitsimple » 19/02/18, 15:45

Christophe menulis:
sicetaitsimple wrote:EDF bukan satu-satunya penghasil di Prancis dan hanya berbicara tentang emisinya, nampaknya saya tidak normal?


EDF tidak lagi mengoperasikan pembangkit listrik termal di Perancis ???



Tidak, tapi pada 54,4TWh termal termal yang diumumkan oleh RTE, EDF hanya menghasilkan 16 (sumber laporan aktivitas EDF 2017).
0 x
JeNeFaisQuePasser
Saya menemukan ekonologi
Saya menemukan ekonologi
Pesan: 1
prasasti: 23/06/18, 04:11

Re: Nuklir dan karbon: apa yang rilis di CO2 / kWh? Angka PWC, EdF, ADEME, Stanford ...

Pesan non lubahkan JeNeFaisQuePasser » 23/06/18, 04:55

Voici le détail d'un calcul d'ordre de grandeur (odg) que je faisais avant de tomber sur ce site.


parc nucléaire français :
1075MW moyen par reacteur
62400MW total
58 réacteurs
529TWh annuel
0.71 part du nucléaire soit 375 TWh annuel
1t uranium ~ 15 000 TEP

1- EXTRACTION
1t uranium ~ 30t CO2
~8500t uranium annuel
~255 000 000 000g de CO2
~1.5gCO2/kWh

2- ENRICHISSEMENT
8kg NU ~ 1kg U à 3.7%
et 4.5 SWU
étant donné 50kWh/SWU
~1.9E9 kWh
~negligeable devant 1-
note : avant ça ne l'était pas, environ 10% du parc français servait à l'enrichissement avant Besse II, ce n'est plus le cas (depuis 2012 je crois)

3-TRANSPORT
~50gco2/tonne/km
en comptant 0.33 pour chaque (ouais j'ai la flemme j'avoue)
Kazakstan  - France 4800kms
Nigeria - France 3600kms
Canada - France 5000kms
moyenne : 4200kms
~1.8E9 g CO2
~negligeable devant 1-

Voilà j'arrive à moins de 2g pour le moment.

Il reste le coût de la construction et du démantèlement mais la durée de vie d'une centrale étant de 40ans  ce ne sont pas ceux-ci qui vont ajouter un facteur 10.
Si on veut vraiment arriver à un odg au dessus parce qu'on est très très acharné, on peut toujours rajouter les émissions liées à la main d'oeuvre à l'étranger, vu que sans vérifier on peut être à peu près certain que leur énergie à eux repose sur le thermique à flamme.
et l'acheminement vers leur lieu de travail des nombreux français travaillant dans le secteur. Mais sérieusement, il faudrait davantage de personnel et des trajets plus longs pour entrenir du solaire ou de l'éolien.
Bref le problème du nucléaire c'est certainement pas l'effet de serre et d'ailleurs c'est même une de ses seules raisons d'être.

Invectives personnelles modérées
0 x

moinsdewatt
Ahli ekologi
Ahli ekologi
Pesan: 3437
prasasti: 28/09/09, 17:35
Lokasi: Isere
x 290

Re: Nuklir dan karbon: apa yang rilis di CO2 / kWh? Angka PWC, EdF, ADEME, Stanford ...

Pesan non lubahkan moinsdewatt » 23/06/18, 13:51

Une industrie nucléaire en quête de croissance se réunit près de Paris

Paris 23 Juni 2018

L'industrie nucléaire se retrouve la semaine prochaine près de Paris avec l'espoir de jouer de ses atouts dans la lutte contre le réchauffement climatique malgré le lourd héritage de Fukushima et l'essor des renouvelables.

Le secteur se retrouvera pour la troisième édition du World Nuclear Exhibition (WNE) à Villepinte, dans la banlieue nord de Paris, du 26 au 28 juin.

Parmi les thèmes à l'honneur cette année: les réacteurs de nouvelle génération, la numérisation, les enjeux de démantèlement/déconstruction ou encore les petits réacteurs ("small modular reactors"), qui pourraient représenter un marché prometteur.

Les organisateurs proposent aux milliers de visiteurs attendus de venir saisir "les nombreuses opportunités dans ce marché en pleine croissance".

Pourtant, la "renaissance nucléaire" promise au milieu dans les années 2000 n'a pas eu lieu.

Seuls quatre réacteurs avaient démarré l'an dernier - trois en Chine et un au Pakistan - selon le décompte d'un rapport annuel sur le sujet, le World Nuclear Industry Status Report. De même, quatre réacteurs supplémentaires ont été mis en chantier (Bangladesh, Chine, Corée du sud et Inde) en 2017.

Le secteur a pâti de la catastrophe de Fukushima au Japon il y a sept ans - l'accident a notamment précipité la décision de l'Allemagne d'abandonner entièrement l'atome d'ici 2022 - mais aussi de l'essor des renouvelables.

- "marché de niche" -

"Je pense que le nucléaire devient de plus en plus un marché de niche", analyse pour l'AFP Paul Dorfman, chercheur au University College London (UCL).

Les énergies renouvelables connaissent ainsi une croissance bien supérieure à celle du nucléaire à travers le monde. "La principale raison semble être la chute des coûts des renouvelables et l'augmentation des coûts des nouveaux projets nucléaires", juge Paul Dorfman.

"Cette tendance conduit à une baisse de la part du nucléaire dans la production d'électricité avec une tendance qui est de plus en plus à maximiser la production des réacteurs existants au travers d'extensions de vies, d'amélioration et de modernisations coûteuses", indique-t-il.

Même la France, l'un des berceaux de l'industrie, veut réduire sa dépendance au nucléaire, qui sert aujourd'hui à produire plus de 70% de son électricité. "La filière nucléaire nous emmène dans une dérive", déclarait cette semaine le ministre de la transition écologique Nicolas Hulot, évoquant ses coûts.

Mais malgré cette passe difficile, le secteur estime avoir encore son mot à dire sur la scène mondiale et met en avant son principal atout: ses émissions quasi-nulles de gaz à effet de serre, un argument de poids à l'heure de la lutte contre le changement climatique.

- "urgence climatique" -

De quoi séduire des pays, comme la Chine ou l'Inde, qui voudraient réduire leur utilisation du charbon, très polluant. Ces deux pays devraient représenter plus de 90% de la croissance des capacités de production nucléaires dans le monde d'ici 2040, selon un scénario de l'Agence internationale de l'énergie (AIE).

C'est d'ailleurs en Chine, à Taishan, qu'a démarré récemment le premier réacteur de troisième génération EPR au monde. Et EDF espère pourvoir construire une centrale géante avec six réacteurs en Inde, à Jaitapur.

"Le nucléaire est une énergie d'avenir", répétait cette semaine Philippe Knoche, le directeur général d'Orano (ex Areva), à un colloque à Paris.

Il éreintait d'ailleurs au passage le tournant énergétique allemand: "les citoyens allemands émettent deux fois plus de carbone que le citoyens français par habitant et le kilowattheure leur coûte 70% de plus".

Toujours au nom de la lutte contre "l'urgence climatique", la recherche se porte bien, selon François Gauché, directeur de l'énergie nucléaire du CEA (Commissariat à l'énergie atomique). "Ça bouge beaucoup en Asie, en Russie mais aussi au Moyen-Orient. Certains acteurs de la Silicon Valley s'intéressent au nucléaire", souligne-t-il.

https://www.romandie.com/news/Une-indus ... 930167.rom
2 x
Avatar de l'utilisateur
Christophe
moderator
moderator
Pesan: 47028
prasasti: 10/02/03, 14:06
Lokasi: Planet rumah kaca
x 409
Hubungi:

Re: Nuklir dan karbon: apa yang rilis di CO2 / kWh? Angka PWC, EdF, ADEME, Stanford ...

Pesan non lubahkan Christophe » 23/06/18, 23:33

JeNeFaisQuePasser a écrit :Bref le problème du nucléaire c'est certainement pas l'effet de serre et d'ailleurs c'est même une de ses seules raisons d'être.


Tu as raison: le problème principal du nucléaire c'est pas l'effet de serre mais c'est le même que celui du pétrole: il rapporte bien trop à trop peu de gens et cela fabrique des personnes méprisantes de ton espèce, des lobbyistes que la bienséance oblige à modérer...

JeNeFaisQuePasser a écrit :Invectives personnelles modérées


CQFD, tu as bien fais de ne que passer...

ps: si tu crois que le nucléaire (actuel) va changer quoique se soit à l'effet de serre c'est que tu as été bien formaté, tout simplement car la part du nucléaire (fission) restera largement toujours minoritaire par rapport à la combustion émettrice de plus ou moins de CO2 suivant la nature du combustible...

Alors Mines ou X? : Cheesy:
0 x
Apakah forum ini bermanfaat atau disarankan? Bantu dia juga jadi dia bisa terus melakukannya! Artikel, analisis dan unduhan di bagian editorial situs ini, publikasikanlah! Keluar (bagian dari) tabungan Anda dari sistem perbankan, beli kripto-mata uang!
Avatar de l'utilisateur
izentrop
Ahli ekologi
Ahli ekologi
Pesan: 2845
prasasti: 17/03/14, 23:42
Lokasi: picardie
x 152
Hubungi:

Re: Nuklir dan karbon: apa yang rilis di CO2 / kWh? Angka PWC, EdF, ADEME, Stanford ...

Pesan non lubahkan izentrop » 24/06/18, 00:06

lessdewatt wrote:"les citoyens allemands émettent deux fois plus de carbone que le citoyens français par habitant et le kilowattheure leur coûte 70% de plus".
C'est clair et d'ici quelques années, les Chinois et les Hindous auront probablement dépassé la France en réduction des émissions carbone..
0 x
Memiliki alasan untuk percaya tidak berarti bahwa seseorang memiliki alasan untuk percaya.
moinsdewatt
Ahli ekologi
Ahli ekologi
Pesan: 3437
prasasti: 28/09/09, 17:35
Lokasi: Isere
x 290

Re: Nuklir dan karbon: apa yang rilis di CO2 / kWh? Angka PWC, EdF, ADEME, Stanford ...

Pesan non lubahkan moinsdewatt » 24/06/18, 00:31

Christophe menulis:
Tu as raison: le problème principal du nucléaire c'est pas l'effet de serre mais c'est le même que celui du pétrole: [u]il rapporte bien trop à trop peu de gens


pffff
Le nucléaire en France vous permet d'avoir une électricité pas trop chere,
Et pour le pétrole vous crachez pas dessus quand il s' agit d'aller à la pompe.
0 x
Avatar de l'utilisateur
Remundo
moderator
moderator
Pesan: 8207
prasasti: 15/10/07, 16:05
Lokasi: Clermont Ferrand
x 92
Hubungi:

Re: Nuklir dan karbon: apa yang rilis di CO2 / kWh? Angka PWC, EdF, ADEME, Stanford ...

Pesan non lubahkan Remundo » 24/06/18, 01:35

listrik tidak terlalu mahal jangka pendek... ya.

minyak di pompa, tentu saja, tetapi apa alternatif yang diusulkan? Warga rata-rata sepenuhnya menjadi sandera bagi sistem. Pengemudian listrik tidak mudah, hibrida yang dapat diisi ulang ditiadakan di set.
0 x
GambarGambarGambar


 


  • Topik serupa
    Balasan
    Tampilan
    postingan terakhir

Kembali ke "Bahan bakar fosil: minyak, gas, batu bara, nuklir (fisi dan fusi)"

Siapa yang online?

Pengguna yang berada di forum ini: Tidak ada pengguna terdaftar dan 1

Halaman lain yang pasti akan menarik minat Anda: